Sidebar

Sunday, 17 March 2019 16:09

Structures rattachées

There is no translation available.

  • INS : Institut National de la Statistique

    L’INS est un établissement public administratif créé par décret présidentiel N° 2001/100 du 20 avril 2001. Il est placé sous la tutelle technique du ministère en charge de la statistique. Il est doté d’une personnalité juridique et de l’autonomie financière. Son siège est fixé à Yaoundé, capitale politique du Cameroun.

    La Direction de l’Institut National de la Statistique est placée sous l’autorité d’un Directeur Général, assisté  d’un Adjoint.

    La Direction Générale comprend :

    - des Services Rattachés au Directeur Général;

    - des Services Centraux ;

    - des Services Extérieurs.

    Lien : http://www.statistics-cameroon.org/manager.php?id=2

  • BUCREP : Bureau National des Recensements et des Etudes de Population

    Créé par décret présidentiel N° 99/230 du 04 octobre 1999 et réorganisé par décret présidentiel N° 2005/309 du 1er septembre 2005, le Bureau Central des Recensements et des Études de Population  (BUCREP)) est un Établissement Public Administratif doté de la personnalité juridique et de l’autonomie financière. Le BUCREP est placé sous la tutelle technique du Ministère chargé de la population et sous la tutelle financière du Ministère chargé des finances. Son siège est fixé à Yaoundé.

    Le BUCREP tel qu’il apparait aujourd’hui est la traduction de la volonté des pouvoirs publics de disposer d’un outil de mesure et d’analyse des faits sociodémographiques dans une conjoncture caractérisée par la demande croissante et diversifiée des indicateurs de développement, de lutte contre la pauvreté, de bonne gouvernance et l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD).
    Toutefois, pour mieux appréhender le processus qui a abouti à la création du BUCREP, il faut se référer à l’historique des recensements et des études de populations au Cameroun.
    Le BUCREP a pour missions :

    - de concevoir la méthodologie des recensements et enquêtes à caractère démographique et d’en assurer l’exécution ;

    - d’élaborer et d’assurer le suivi des programmes d’études démographiques en vue de permettre la prise en compte de la variable « population » dans le processus de développement socio-économique ;

    - d’élaborer des indicateurs sociodémographiques à travers des recensements, études, recherches et des enquêtes auprès de la population.

    A ce titre, le BUCREP est chargé :

    - d’assurer la promotion en tant que de besoin, et en collaboration avec les institutions spécialisées, des travaux de recherches en population et développement ;

    - d’effectuer les recherches en matière sociodémographique ;

    - de développer, en liaison avec les administrations compétentes, des méthodes et systèmes de collecte, de traitement, d’analyse et de diffusion des données sociodémographiques ;

    - de suivre la coopération avec les institutions internationales compétentes en matière démographique ;

    - de publier un rapport annuel sur l’état de la population au Cameroun.

    Lien : http://www.bucrep.cm/index.php/fr/le-bucrep/organigramme/4-bucrep/a-propos-du-bucrep/5-missions

  • COPIL/CER-AC

    Le train de l'intégration est en marche dans les 11 pays de l'Afrique centrale. Les membres de cette partie du continent sont dispersés dans trois communautés économiques : la Communauté Economique et Monétaire d’Afrique Centrale (CEMAC), la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac) et la Communauté Economique des Pays des Grands Lacs (CEPGL). Cette dispersion ne favorise pas l’intégration économique, à cause des procédures disparates. D’où la création du Comité de pilotage de rationalisation des communautés économiques régionales en Afrique centrale (Copil/Cer-Ac), en charge d’harmoniser les textes. Autrement dit, le Copil doit mettre en place des mécanismes pour faciliter le processus d’harmonisation et de coordination au sein des  communautés économiques régionales (Cer) et entre elles. A long terme, il est question de parvenir à la création d’une communauté économique régionale unique en Afrique centrale.

    Lien : http://m.le360.ma/afrique/gabon-autres-pays/economie/2017/11/29/16804-afrique-centrale-vers-une-communaute-economique-regionale-cer-unique-16804