Sidebar

Développement local: les Maires des trois régions septentrionales à l’école du Contrat Plan État-Commune.

Planning
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Les magistrats municipaux des régions de l’Extrême-Nord, du Nord et de l’Adamaoua sont réunis ce 14 décembre 2021 à Garoua, dans le cadre de l’Atelier inter régional de vulgarisation du Contrat Plan État -Commune. Objectif: Vulgariser cet outil de planification, cadre de collaboration entre l’Etat et la Commune, pour la réalisation des objectifs essentiellement adossés sur le plan communal de développement.

Il est surtout question selon le Directeur Général de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Zoutene Doufene, de présenter aux participants le processus de contractualisation, de poser les bases de l’identification des projets susceptibles de faire l’objet de Contrat Plan et de partager l’expérience pilote du Contrat Plan État-Commune de Lagdo. Cet atelier présidé par le premier adjoint préfectoral, Njiyong Nestor, arrive dans un contexte particulier, marqué par la mise en œuvre de la SND30. L’Une des priorités du Gouvernement étant l’achèvement du processus de décentralisation, pour faire des CTD des pôles de croissance et de développement au niveau régional et local. Dans cette dynamique, le Contrat Plan État-Commune apparaît comme un levier essentiel pour l’atteinte de cet objectif.