Sidebar

Plan Présidentiel de Reconstruction et de Développement des régions en crise : Paul Tasong édifie les Députés

Cooperation
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

C’était au cours d’une séance plénière spéciale le 23 novembre 2021 à l’Assemblé Nationale, sous la présidence du Premier Vice-président de ladite chambre, Hilarion Etong.

 Il a fallut près de huit heures d’horloge, pour permettre à 52 députés, de présenter leurs préoccupations au sujet du Plan Présidentiel de Reconstruction et de Développement (PPRD) des régions du Nord-Ouest, du Sud-Ouest et de l’Extrême-Nord. Preuve incontestable de l’intérêt particulier de ce sujet pour la représentation nationale, mais aussi de sa volonté à œuvrer pour le retour de la paix dans ces régions où l’insécurité sévit depuis quelques années. La plénière spéciale du ce 23 novembre consacrée au Plan Présidentiel a ainsi donné l’occasion au Ministre Délégué auprès du Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT), Paul Tasong, par ailleurs Coordonnateur national du PPRD des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, de présenter le contenu du PPRD des trois régions et son état de mise en œuvre. Sur le cas de l’Extrême-Nord,le Mindel MINEPAT a précisé qu’on est encore à la phase finale de validation du Plan de Reconstruction.Toutefois, certaines actions dudit plan,sont déjà en cours de mise en œuvre.

S’agissant du Plan Présidentiel de Reconstruction et de Développement des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest (PPRD/NOSO), le Coordonnateur National a relevé plusieurs avancées. Entre autres, de nombreuses initiatives visant la promotion de la cohésion sociale (ateliers de concertation avec les acteurs locaux ; appui aux radios communautaires pour la diffusion de messages en « Pidgin English » et en dialectes locaux ; mise en place de 65 « InsiderMediators » et d’un réseau « d’influenceurs pour la paix » sur les médias sociaux, etc) ; la réhabilitation de plusieurs infrastructures scolaires et sanitaires déjà mises en service et la revitalisation de l’économie locale à travers la fourniture des appuis à des coopératives agropastorales et à des start-up des deux régions. Paul Tasong a toutefois déploré le faible niveau de mobilisation des ressources financières fortement préjudiciable à la mise en œuvre de ce plan. « En effet, moins de 15% du budget prévisionnel initial, estimé à 89 milliards FCFA, avait été mobilisé au 30 septembre 2021 », précise t-il.A cette date, le total du financement mobilisé se chiffrait à 11,6 milliards FCFA, sur un budget estimatif de la phase de relèvement du PPRD/NOSO renchéri de 89 à 154 milliards FCFA après l’opération d’actualisation des données.

Après avoir apporté des éléments de réponses aux préoccupations des 52 députés, le Ministre délégué a sollicité des députés la conduite d’une diplomatie parlementaire active à l’endroit des parlements étrangers et des chefs de missions diplomatiques pour convaincre les pays amis restants à financer la reconstruction des régions touchées par la crise. Il a également sollicité d’eux la sensibilisation permanente des populations locales en vue de renforcer leur adhésion au processus en cours et de promouvoir l’apaisement dans ces régions.

Au terme de cette plénière spéciale, la représentation nationale a formulé des recommandations en 20 points. Elle a fermement condamné toute forme de violence et d’attaque armée et appelé fermement à un retour à la paix.  Les députés ont également recommandé entre autre une meilleure communication à travers la vulgarisation du PPRD pour une meilleure appropriation collective dudit plan et son adhésion par tous les acteurs ; la finalisation du plan de reconstruction de la région de l’Extrême-Nord ; la construction en priorité de la Ring road, du port en eau profonde de Limbé et la réhabilitation de la CDC au regard du caractère emblématique de ces infrastructures. Le Ministre Délégué auprès du MINEPAT a enfin rassuré les députés quant à la prise en compte de leurs observations et propositions pour un meilleur relèvement de la paix dans les régions en crise.