Sidebar

Assemblées annuelles FMI-Banque Mondiale : L’Energie et le Tourisme au cœur des échanges avec l’Agence Multilatérale de Garantie des Investissements

Cooperation
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le Cameroun a pris part le 14 octobre 2021, à la rencontre bilatérale virtuelle avec les Responsables de l’Agence Multilatérale de Garantie des Investissements (MIGA), en marge des Assemblées annuelles FMI-Banque mondiale.

Au menu des échanges, les questions relatives aux secteurs de l’Energie et du Tourisme. Au sujet des préoccupations inhérentes à l’amélioration de la performance du secteur de l’Energie, le Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Alamine Ousmane Mey, a rassuré que le Gouvernement entend travailler avec le financement « Program For Results » de la Banque Mondiale, d’un montant de 300 millions de dollars, pour améliorer la contribution du secteur de l’Energie au développement du Cameroun.

Concernant les arriérés des Etablissements publics de l’ETAT vis-à-vis d’ENEO, un décaissement imminent est prévu par l’ETAT dans le but de réduire une partie de cette dette.Le projet de modernisation de 14 péages automatiques au Cameroun sous la forme d’un Partenariat Public Privé (PPP), était également au menu des échanges. Selon le Ministre de l’Economie Alamine Ousmane Mey, les discussions relatives à la structuration du financement de ce projet sont en cours et l’appui financier de la MIGA permettra de finaliser cette structuration financière.

Pour ce qui du secteur du Tourisme, les responsables de la MIGA ont annoncé que le Cameroun fait partie des trois pays africains sélectionnés pour bénéficier du concours technique et financier de la MIGA pour le développement de ce secteur, avec la construction des hôtels dans la ville de Douala.
Une nouvelle accueillie avec satisfaction par le Ministre de l’Economie, qui n’a pas manqué de rappeler que le secteur du Tourisme a été particulièrement affecté par la pandémie de la Covid 19.