Sidebar

Coopération :La Banque mondiale réaffirme son accompagnement pour le développement du Cameroun

Cooperation
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

C’est ce qui ressort de la réunion de dialogue stratégique de haut niveau tenue le 13 septembre 2021 à Yaoundé entre le Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Alamine Ousmane Mey et l’équipe de la Banque mondiale conduite par Ousmane Diagana, Vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale en séjour au Cameroun. C’était en présence de plusieurs autres membres du Gouvernement.

Pour entamer sa visite de travail en terre camerounaise, le Vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale a été reçu en audience le lundi 13 septembre 2021 par le Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, par ailleurs Gouverneur de Banque mondiale pour le Cameroun. C’était l’occasion pour Alamine Ousmane Mey de souhaiter une chaleureuse bienvenue à son hôte et d’échanger sur les objectifs et les axes prioritaires de sa visite de travail. S’en est suivie, pendant plus de deux heures, une réunion de dialogue stratégique de haut niveau sur la coopération Cameroun-Banque mondiale. Y ont aussi participé une dizaine de ministres relevant des domaines d’intervention de la Banque mondiale au Cameroun. Il s’agit des Ministres de l’Eau et de l’Energie, de l’Agriculture et du Développement Rural, de l’Education de Base, des Enseignements Secondaires, de la Santé Publique, de la Promotion de la Femme et de la Famille, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle ; des Ministres Délégués auprès du Ministre de l’Economie et du Ministre des Finances ; ainsi que du Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Travaux Publics.


Cette séance de travail riche a permis de revisiter le portefeuille de coopération Cameroun-Banque mondiale, dont les engagements sont de l’ordre de 1 813,6 millions de dollars US soit environ 997,5 milliards de FCFA pour 15 projets actifs. Au cours de cette rencontre, Alamine Ousmane Mey a présenté les priorités du pays en matière de développement, à l’aune des orientations de la Stratégie Nationale de Développement 2020-2030 (SND30). Une réunion qui a permis à chaque membre du gouvernement présent, d’apporter des précisions dans leurs domaines d’intervention respectifs. Parmi les points d’attention présentés : le financement des infrastructures de transport d’énergie; l’accompagnement dans la mise en œuvre des réformes structurelles inscrites dans le nouveau programme économique et financier conclu avec le FMI pour la période 2021-2024 ; le renforcement de l’intégration régionale ; la promotion des chaînes de valeur pour soutenir la transformation structurelle de l’économie ; la lutte contre les vulnérabilités des populations affectées par les crises sécuritaires ; le renforcement du système éducatif et sanitaire ainsi que le relèvement progressif face à la pandémie à Covid-19. Le Minepat a plaidé pour une amélioration plus accrue de la qualité et de la performance du portefeuille par la facilitation des décaissements de fonds destinés à la réalisation des projets. Cela implique une bonne maturation des projets, afin que ceux-ci s’exécutent sereinement et qu’ils aient un impact réel sur le bien-être des populations. Ousmane Diagana a réaffirmé son engagement et celui de son institution à accompagner davantage le gouvernement camerounais pour relever ces défis. Il a également exprimé la solidarité de la Banque mondiale faces aux effets négatifs de la Covid-19 à l’effet de soutenir une reprise économique plus résiliente, inclusive et créatrice d’opportunités pour la jeunesse camerounaise.


Ousmane Diagana a par ailleurs eu des rencontres avec le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Joseph Dion Ngute et d’autres acteurs du développement du Cameroun. Les visites de terrain au Centre International de Vaccination et à l’école publique bilingue d’Ekounou-Awaé ont permis au Vice-Président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et Centrale de toucher du doigt les réalités en matière de développement du capital humain au Cameroun. Sa visite de travail en terre camerounaise s’est achève le 15 septembre 2021 à Douala où il a rencontré les autorités de la ville et le patronat camerounais.