Sidebar

Forum des gouverneurs du Bassin du Lac Tchad : bientôt la 3ème édition

Cooperation
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Ce sera du 4 au 5 octobre 2021 à Yaoundé. C’est ce qui ressort de la séance de travail qui a eu lieu le 1er juin 2021 entre le Mindel/Minepat, Paul Tasong et le Secrétaire Exécutif de la CBLT l’Ambassadeur Mamman Nuhu.

Il a été question au cours de cette séance de travail, de discuter des aspects pratiques de l’organisation du 3ème forum des gouverneurs de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT) en terre camerounaise et d’arrêter une date probable de la tenue réunion de haut niveau. Au sortir de cet échange, le Secrétaire Exécutif de la CBLT et Chef de Mission de la Force Multinationale Mixte (MFMM) a indiqué à la presse que la date du 4 au 5 octobre 2021 a été retenue d’accord partie, pour la tenue probable de cette importante réunion. Mamman Nuhu a précisé qu’elle pourrait se tenir en format hybride en fonction de l’évolution de la situation sanitaire liée à la pandémie à Covid-19.


Notons que la tenue de la 3ème édition du forum des gouverneurs de la CBLT au Cameroun qui était prévue en 2020 avait reçu le très haut accord du Président de la République, Paul Biya en juillet 2019. Mais, du fait de la résurgence de la pandémie à Covid-19 au Cameroun, l’événement a été ajourné. Il faut dire que le forum des gouverneurs du BLT est un organe consultatif et opérationnel de la CBLT destiné à affirmer le leadership unique et la promotion du dialogue sous régional sur les défis transnationaux et transversaux et à coordonner les actions communes des 08 provinces ou régions du Cameroun, du Tchad, du Nigeria et du Niger, les plus touchées par les affres de Boko Haram.


Le forum à venir a pour objectif d’une part d’évaluer le développement humanitaire et sécuritaire dans le bassin du lac Tchad, les progrès réalisés dans la mise en œuvre des interventions de stabilisation, ainsi que de la contribution de la société civile à la stabilisation de la région. D’autre part, il sera question d’examiner l’état de la coopération civilo-militaire et humanitaire, d’analyser les opportunités et les défis de la coopération transfrontalière et d’examiner les différentes options et solutions pour réhabiliter et réintégrer les personnes jadis associées à Boko Haram. En rappel, le 1er forum s’est tenu en mai 2018 à Maiduguri au Nigeria et le 2ème en juillet 2019 à Niamey au Niger.