Sidebar

Programme jeunes diplômés de la BAD au Cameroun : revue à mi-parcours de la 3ème vague de stagiaires

Cooperation
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Les travaux y relatifs ont été co-présidés par le Directeur général de la Coopération et de l’Intégration Régionale au Minepat, Charles Assamba Ongodo et le Chargé des Opérations Pays de la BAD au Cameroun, Mohamed Coulibaly, ce 02 juin 2021 à Yaoundé.

Il a été question au cours des travaux qui ont regroupé les responsables du Minepat, de la BAD, les coordonnateurs des projets et les stagiaires, de s’enquérir du déroulement de la 3ème vague de 48 jeunes diplômés actuellement en stages professionnels au sein des Cellules d’exécution des projets actifs du portefeuille du groupe de la BAD au Cameroun. Au cours des échanges francs et conviviaux, les stagiaires se sont exprimés sur le déroulement de leur stage, les expériences acquises et sur l’après stage. Sur ce dernier aspect, ils ont suggéré au Minepat de mettre sur pied un mécanisme qui pourrait leur permettre d’être recruté après ce stage soit à la fonction publique soit au sein des Cellules d’exécution des projets financés par les partenaires au développement. Les travaux de la revue à mi-parcours ont également donné lieu à la remise des parchemins aux stagiaires de la 2ème vague qui ont exprimé leur satisfaction et leur gratitude à l’endroit des autorités de la BAD.


Le Chargé des Opérations pays de la BAD, Mohamed Coulibaly a indiqué que le Programme de stages professionnels de la BAD en faveur des jeunes diplômés a été mis en place en collaboration avec le Minepat en 2016. Il s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de la BAD pour l’emploi des jeunes en Afrique qui vise la création de 25 millions d’emplois à l’horizon 2025. Ce Programme a effectivement débuté en 2017 avec une vague de 55 récipiendaires qui ont reçu leurs parchemins de fin de stage en 2019. La deuxième vague constituée de 50 stagiaires s’est achevée en 2020. Actuellement, 48 jeunes diplômés effectuent leurs stages au sein des Cellules d’exécution des projets financés par la BAD, notamment aux fonctions d’ingénieurs des travaux publics, d’ingénieurs en eau et assainissement, d’experts en gestion financière, en suivi-évaluation, en environnement, etc.


« Le Cameroun fait office de pionnier et même le bon élève de ce programme de la BAD au point où il lui est demandé de susciter une 4ème phase », a indiqué le Directeur général de la Coopération et de l’Intégration régionale au Minepat. Charles Assamba a aussi précisé que cette initiative de la BAD cadre avec les objectifs de la Stratégie Nationale de Développement 2020-2030 que vient d’adopter le Cameroun. Stratégie, qui accorde une place de choix au capital humain et par ricochet à la création des emplois décents pour les jeunes.