Sidebar

Cameroun-UE : Près de 3 milliards de FCFA pour la troisième Facilité de Coopération Technique

Cooperation
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le Ministre de l’Économie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Alamine Ousmane Mey a présidé le 1er décembre 2020 à Yaoundé, la cérémonie de signature de la convention de financement de la troisième Facilité de Coopération Technique (FCT) entre la République du Cameroun et l’Union-Européenne.

 D’une durée de cinq ans, ce programme va contribuer à maximiser l’efficience, l’efficacité et l’impact de l’aide de l’Union Européenne au Cameroun, en vue d’améliorer les conditions de vies des populations camerounaises, à travers le développement économique inclusif, la diminution de la pauvreté et le renforcement de la gouvernance. De manière concrète, cet instrument permettra de « renforcer les capacités et de former les acteurs de la coopération UE- Cameroun, dans les domaines d’intérêts stratégiques tel que l’Accord de Partenariat économique ou le plan d’investissement externe », a indiqué Sébastien Bergeon, le chargé d’affaires de l’Union Européenne. « C’est aussi un important outil de préparation et d’étude afin de s’assurer que nos projets sont appropriés et répondent à des besoins mesurés. Dans le cadre du plan d’investissement externe, cela permettra de faciliter la constitution des dossiers de mixage prêts-dons (blending), un instrument phare de l’action extérieure de l’Union Européenne», a ajouté Sébastien Bergeon.
Dotée d’une enveloppe de 2 951 000 000 FCFA (deux milliards neuf cent cinquante -un million de Fcfa), la troisième Facilité de Coopération du 11ème Fonds Européen de Développement (FED) est cofinancée par l’Union Européenne à hauteur d’un milliard neuf cent soixante-sept millions de FCFA et neuf cent quatre-vingt-quatre millions de FCFA par l’État camerounais.
L’un des axes majeurs de cet instrument repose sur le renforcement des capacités de l’ordonnateur national (ON) à travers la Cellule d’Appui à l’Ordonnateur National du Fonds Européen de Développement (CAON-FED), des ministères techniques, du secteur privé et des acteurs camerounais dans l’identification, la conception, la mise en œuvre, le suivi et la coordination des interventions réalisées au Cameroun par le biais des différents instruments de l’UE. Par ailleurs, il va jouer un rôle dans la structuration du dialogue économique notamment en liaison avec le secteur privé et l’amélioration du climat des affaires.
Pour le Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Alamine Ousmane Mey, cette signature de convention intervient dans un contexte où le partenariat entre les deux parties est marqué par l’adoption de la Stratégie Nationale de Développement (SND) du Cameroun pour la période 2020-2030. Ce programme, en cohérence avec la SND, confère à la maturation des projets un rôle primordial dans le cadre du renforcement des capacités et la préparation du budget de l’État. Il contribue également à l’approfondissement de la rationalisation des choix budgétaires dans un contexte macro-économique difficile.