Sidebar

Alamine Ousmane Mey et S.E Richard Bale revisitent les chantiers issus de la coopération Canada Cameroun

Coopération
Typographie
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Defaut Helvetica Segoe Georgia Times

Le Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire a reçu en audience ce 13 août 2020 à son Cabinet, le Haut-Commissaire du Canada.

Les chantiers menés par la Compagnie Magil, l’entreprise canadienne la plus présente au Cameroun, étaient au menu des échanges entre les deux personnalités. Alamine Ousmane Mey et S.E Richard Bale sont revenus entre autres sur les travaux de rénovation du stade de la Réunification de Douala, la pénétrante Est de Douala et ceux relatifs à la finalisation de la construction du complexe sportif d’Olembé, en vue de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations.

Au cours des échanges, le Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire et le Haut-Commissaire du Canada au Cameroun ont passé en revue l’état de la coopération entre les deux pays. Une coopération riche qui date de 1962 et qui s’est diversifiée dans les secteurs du développement rural, des infrastructures de communication et de télécommunication, la microfinance, l’appui au secteur privé, et plus récemment, l’appui à la lutte contre la pandémie du Covid-19, etc.

Au terme des échanges, les deux personnalités ont salué les progrès conjoints issus de la coopération bilatérale Cameroun-Canada. Ils ont ensemble exprimé le vœu de voir celle-ci se densifier davantage.
Notons que parmi des fruits de la coopération bilatérale Cameroun-Canada, on pourrait citer l’organisation de trois Commissions mixtes bilatérales à Yaoundé et à Ottawa, l’organisation des journées économiques Canado-camerounaises et le financement de plusieurs projets dans les secteurs de l’éducation et de la santé.

Précisons également que l’expérience la plus saillante a été la mise en place du Fonds de Contrepartie Canada-Cameroun (FDCCC), destiné à supporter la contribution de l’Etat du Cameroun dans les projets à financements conjoints, qui a permis de dégager 11 milliards de FCFA et de financer les projets dans divers secteurs.