Sidebar

Approche HIMO : L’Etat met deux milliards de FCFA à la disposition des Collectivités Territoriales Décentralisées

Décentralisation
Typographie
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Defaut Helvetica Segoe Georgia Times

Les conventions de partenariat ont été signées ce 08 juillet 2020 à Yaoundé entre le MINEPAT, Alamine Ousmane Mey, et les Maires des Communes d’Akom 2, Bafoussam 2ième, Matomb, Mbé, Melong, Ngoura et la ville de Kumba. C’était en présence des représentants des départements ministériels, principaux acteurs des approches HIMO.

Cette enveloppe d’un montant de deux milliards cinquante-cinq millions de FCFA, permettra aux sept Communes pilotes de poursuivre la réalisation des ouvrages démonstratifs en techniques « Hautes Intensités de Main d’œuvre ». L’objectif étant d’expérimenter ces approches, en vue d’une meilleure appropriation. Plus de 1700 emplois directs sont attendus.

« Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie gouvernementale de promotion des approches à Hautes Intensités de Main d’œuvre, le gouvernement, sous l’impulsion du MINEPAT, a entrepris depuis 2013 en partenariat  direct avec les Collectivités Territoriales Décentralisées (CTD), la réalisation des projets démonstratifs en techniques HIMO. A ce jour, une quarantaine de CTD a déjà bénéficié des financements pour la réalisation desdits ouvrages dans leur localité », a indiqué le Ministre de l’Economie.

Parmi les effets obtenus  de cette phase d’expérimentation,  plus de 6220 emplois directs ont été créés, 3000 ouvriers non qualifiés formés à diverses spécialités techniques (maçonnerie, coffrage, ferraillage, curage d’eau, fabrication et pose des pavés, etc.), et près de 3,1 milliards de FCFA de salaires et revenus ont été versés aux populations riveraines, faisant ainsi tourner l’économie locale.

« L’expérience que le Ministère de l’économie a réalisé avec une quarantaine de CTD a montré que c’est une approche probante qui a  conduit à la réalisation des résultats satisfaisants. Aujourd’hui, nous voulons poursuivre cette démarche avec 07 localités, avant l’extension à une échelle plus large. Deux milliards de FCFA sont affectés à cette opération. Nous comptons ainsi  mettre d’avantage de ressources pour contribuer à  l’accélération du processus de la décentralisation », a par ailleurs souligné Alamine Ousmane Mey.

Les différents ouvrages qui seront réalisés, ont déjà fait l’objet d’études préalables. Ils seront financés sur le Budget d’Investissement Public des exercices 2020 et suivants, apprend-on.

En rappel, le gouvernement a élaboré et validé depuis 2009 sa stratégie pour la promotion des approches HIMO. Cette stratégie, assortie d’une Déclaration et d’un plan de mise en œuvre, vise la promotion des ressources locales (main d’œuvre locale, matériels et matériaux locaux) dans la réalisation des investissements publics.