Sidebar

Productions Statistiques : des données de qualité pour des politiques publiques éclairées

Planning
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Des réflexions ont été menées à ce sujet ce 16 décembre 2019 à Yaoundé, au cours des travaux de la 18ième session ordinaire du Conseil National de la Statistique.

Ces assisses qui se sont déroulées sous la présidence du Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Alamine Ousmane Mey, président du Conseil National de la Statistique, avaient pour objectif d’examiner et valider le dispositif statistique de suivi de la mise en œuvre de la deuxième phase de la Vision 2035, et des Objectifs de Développement Durable. Il était également question d’examiner la situation de la production statistique dans notre pays. Concrètement, il s’est agi pour les participants, d’interroger notre appareil statistique et de proposer des orientations pour le développement du Système National de la Statistique. L’ambition étant de générer des données et indicateurs de bonne qualité pour des politiques publiques informées et éclairées, et des décisions d’investissements privés appropriés.

Dans son discours d’ouverture des travaux, Alamine Ousmane a relevé le contexte dans lequel se tient ladite session. Au plan national, le MINEPAT mentionne entre autres, « la tenue du GDN du 30 septembre au 04 octobre 2019 » et « la tenue de la troisième session ordinaire du parlement avec à la clé plusieurs lois votées dont la Loi des finances au titre de l’exercice budgétaire 2020 et l’ouverture de la session extraordinaire le 13 décembre 2019 dédiée à l’examen du Code Général des CTD ». Au plan international, ajoute le membre du Gouvernement, le Cameroun poursuit la mise en œuvre de ses engagements relatifs l’agenda 2063 de l’Union Africaine et l’agenda 2030 des Nations Unies. Tenant compte de ce contexte, la mise en œuvre et le suivi évaluation de ces politiques de développements suggèrent au Gouvernement de se doter des capacités statistiques conséquentes. Le président du Conseil National de la Statistique a alors exhorté toutes les parties prenantes, du Système Statistique National, à s’impliquer et s’investir pleinement dans cet exercice afin d’en tirer les leçons et élaborer au mieux leur plan d’action pluriannuel.