Sidebar

Coopération sous régionale : Les experts de la CBLT en conclave à Yaoundé

Cooperation
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Depuis le 16 décembre 2019, ils tablent sur le bilan des activités de la Commission du Bassin du Lac Tchad au cours de l’année 2019 ainsi que sur les perspectives 2020 de cette institution.

 

Yaoundé abrite du 16 au 18 décembre 2019, le Comité technique des experts nationaux et points focaux des pays membres de la Commission du Bassin du Lac Tchad (CBLT). Il s’agit pour les participants à ces travaux, d’examiner les documents soumis par le Secrétariat Exécutif de la CBLT, notamment ses rapports d’activités et financier au titre de l’exercice 2019, son projet de budget ainsi que son projet de plan d’action pour l’année 2020. Au terme de cet examen, les experts formuleront des propositions aux ministres, qui prendront à leur tour des résolutions lors de la 65ème session ordinaire du Conseil des Ministres de la CBLT prévue le 19 décembre 2019 à Yaoundé.

En ouvrant ces travaux en présence du Secrétaire Exécutif de la CBLT, S.E Mamman NUHU, le représentant du Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire a rappelé le contexte dans lequel interviennent ces assises. Pour Jean TCHOFFO, cette réunion des experts, en prélude au Conseil des Ministres de la CBLT, arrive dans un environnement où les pays membres de ladite institution sont engagés dans de nombreux chantiers, notamment la sauvegarde du Lac Tchad face au défi des changements climatiques, et la stabilisation du bassin du Lac Tchad affecté par des crises sécuritaire et économique. « Il revient donc aux experts de questionner la gestion de la CBLT au cours de l’année 2019, et surtout de s’assurer que les propositions d’actions et de budget y afférentes faites par le Secrétariat Exécutif pour le compte de l’année 2020, reflètent les ambitions des pays membres, cadrent bien avec les documents stratégiques de l’institution et permettent de mener à bien les chantiers sus-indiqués », a indiqué le représentant du MINEPAT.