Sidebar

Annulation de la dette Le Cameroun et l’Italie évaluent l’exécution des projets

Cooperation
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

C’est l’objectif de la sixième session du Comité ad hoc d’orientation et de suivi de l’accord bilatéral Cameroun-Italie sur l’annulation de la dette du Cameroun vis-à-vis de ce pays ami, tenue ce mardi 10 décembre 2019 à Yaoundé.

Les travaux présidés par le Ministre Délégué auprès du MINEPAT, Paul TASONG et l’Ambassadeur d’Italie au Cameroun, S.E Marco ROMITI, ont permis de passer en revue l’exécution physico-financière des projets retenus pour les exercices 2017 et 2018, et de définir les orientations majeures du prochain triennat 2019-2021 pour lequel le gouvernement italien a mis à la disposition du Cameroun la somme de 15 milliards de FCFA.

S’agissant des projets exécutés en 2017 et 2018, les deux parties ont exprimé leur satisfecit quant à leur niveau d’avancement. En effet, sur une dotation globale de 6,21 milliards de FCFA allouée à ces deux exercices, il ressort que 6,08 milliards ont été engagés pour un taux d’exécution physique et financière de l’ordre 98%. Ainsi, plusieurs projets de développement identifiés dans trois domaines d’intervention (santé, éducation et développement rural), ont été réalisés dans les régions les plus défavorisées, frappées par des crises sécuritaires. Il s’agit notamment des régions de l’Extrême-Nord, du Nord, de l’Adamaoua et de l’Est où les populations ont bénéficié entre autres des écoles, tables-bancs, centres de santé, équipements médicaux, matériel agricole et de l’élevage, ainsi que de l’aménagement des pistes rurales.

Les gouvernements camerounais et italiens entendent poursuivre la même dynamique pour ce qui est du triennat 2019-2021, dont les projets sont en cours de finalisation par les deux parties. Ce triennat qui est adossé sur l’accord-cadre signé en 2016 entre le Cameroun et l’Italie, tient compte des priorités actuelles du gouvernement camerounais en rapport avec les recommandations du Grand Dialogue National, visant entre autre la reconstruction et le relèvement socio-économique de l’Extrême-Nord. Cela dit, « en plus des régions de l’Adamaoua, du Nord et de l’Est, une attention particulière sera accordée à la région de l’Extrême-Nord », a déclaré le Ministre Délégué auprès du MINEPAT. C’est dire que l’essentiel des ressources de ce programme triennal devrait être alloué au financement des infrastructures collectives de base de l’Extrême-Nord.

Rappelons que c’est dans la foulée des retombées de l’atteinte du Point d’achèvement de l’Initiative PPTE, que l’Italie a décidé d’annuler vis-à-vis du Cameroun sa créance de 99,3 milliards de FCFA, dont 33% sont affectés à la réalisation des projets de développement. En vue d’une utilisation efficace et pertinente, les hautes autorités des deux pays ont mis sur pied un Comité ad hoc d’orientation et de suivi de l’Accord bilatéral Cameroun-Italie sur l’annulation de la dette du Cameroun vis-à-vis de ce pays ami.