Sidebar

Cameroun-Union Européenne : Les deux parties revisitent l’état de leur Coopération

Coopération
Typographie
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Defaut Helvetica Segoe Georgia Times

Une Concertation de haut niveau s’est tenue ce mardi 26 novembre 2019 à Yaoundé, sous la co-présidence du Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Alamine OUSMANE MEY, par ailleurs Ordonnateur National du FED, et.de l’Ambassadeur, Chef de Délégation de l’Union Européenne au Cameroun, Hans Peter SCHADEK.

Le Cameroun enregistre un taux d’engagement de ressources allouées de l’ordre de 94%, au titre du 11ème FED. Cette performance traduit la bonne santé des relations de coopération économique entre le Cameroun et l’UE, dont les aspects ont été salués ce mardi par le Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, et le Chef de Délégation de l’UE au Cameroun. La Concertation de haut niveau à laquelle a pris part l’Ambassadeur du Cameroun à Bruxelles, S.E Daniel Evina Abe’e, a permis aux deux parties de passer en revue les grands sujets économiques d’intérêt commun, à savoir l’état de mise en œuvre du 11ème FED et le plan d’action annuel 2020 ; les appuis budgétaires pour le cycle 2017-2019 et les perspectives 2020-2021 ; l’état de la coopération commerciale, notamment l’Accord de Partenariat Economique bilatéral Cameroun-Union Européenne ; l’orientation et la maturation des potentiels projets de développement à soumettre au financement du plan d’investissement extérieur de l’UE et le point sur les travaux d’élaboration de la stratégie nationale de développement post-DSCE.

Au cours de ces travaux, Alamine OUSMANE MEY a salué l’accompagnement constant et multiforme de l’UE à l’effort de développement socio-économique du Cameroun. En effet, plusieurs secteurs bénéficient de cet accompagnement dans le cadre de la mise à disposition des ressources et de l’appui en matière de mise en œuvre des réformes structurelles et de redressement économique et financier du Cameroun, au travers des appuis budgétaires. « Il est donc nécessaire de poursuivre cette coopération, en tenant compte des nouveaux défis liés entre autres, à l’amélioration du solde de la balance commerciale et à la consolidation budgétaire et économique du Cameroun», a déclaré le MINEPAT. Pour sa part, le Chef de Délégation de l’UE au Cameroun a indiqué que ces échanges arrivent à point nommé, notamment au lendemain du Sommet extraordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEMAC organisé à Yaoundé les 21 et 22 novembre derniers, à l’initiative du Président de la République, Paul BIYA, en vue de la relance des économies de la sous-région.

Au cours de cette concertation, Alamine OUSMANE MEY et Hans Peter SCHADEK ont procédé à la signature d’une convention de subvention, d’un montant de 16,15 millions d’euros soit environ 10 milliards de FCFA, destinée au bouclage des financements nécessaires à l’exécution du Projet d’Electrification Rurale et d’Accès à l’Energie au Cameroun (PERACE), à mettre en œuvre dans 06 régions du pays (Extrême-Nord, Est, Sud-Ouest, Nord-Ouest, Nord, Adamaoua). Ces ressources de l’UE visent spécifiquement à alimenter plus de 115 000 ménages en énergie dans les régions de l’Adamaoua et du Nord. Elles viennent en complément de celles mobilisées auprès de la Banque Mondiale (150 millions de dollars) et de la Banque Européenne d’Investissement (35 millions d’euros).