Sidebar

Conseil des Ministres de l’UEAC: la 34ème Session Ordinaire consacrée à l'examen du budget 2020

Cooperation
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire du Cameroun, Alamine Ousmane Mey, a présidé le 20 novembre 2019, en sa qualité de Président en exercice de l’UEAC, le Conseil des Ministres qui s’est tenu pour la première fois en terre camerounaise.

Les travaux qui se sont déroulés à huis clos ont eu comme principal point inscrit à l’ordre du jour, l'examen des moyens à consacrer aux institutions pour leur permettre de mener leurs activités au cours de l'exercice 2020. Entre autres questions au menu des travaux, l'état d'avancement du processus de rationalisation des communautés économiques régionales en Afrique Centrale, l'état de mise en œuvre de la réforme économique en zone CEMAC, le point sur la Zone de Libre Echange Continentale Africaine (ZLECAF).

Pour les 15 ministres venus du Congo, du Gabon, de la Guinée Equatoriale, de la République Centrafricaine et du Tchad, l'heure est à la concrétisation des projets régionaux visant à réduire le gap infrastructurel et créer les conditions de compétitivité régionale. Il s'agit d'une douzaine de projets structurants dans les domaines des infrastructures de transport et de production d'énergie dont les besoins de financement sont estimés à 2800 milliards de FCFA.

Notons que le Conseil des Ministres est l’organe technique de la Conférence des Chefs d’Etats de la CEMAC. D'où le caractère particulier des assises de Yaoundé organisées la veille du sommet extraordinaire des Chefs d’Etats de la CEMAC prévu le 22 novembre 2019 à Yaoundé. " Nous profiterons de nos travaux pour formuler à la très haute attention des Chefs d'État nos avis pertinents sur les sujets majeurs à savoir: les accords avec le FMI et la réforme du franc CFA", a déclaré le Président de la Commission de la CEMAC, Pr. Daniel Ona Ondo dans son allocution de circonstance.

En marge du Conseil des Ministres de l’UEAC, Alamine Ousmane Mey et son homologue équato-guinéen, Baltasar Engonga Edjo’o, ont signé un protocole d’entente pour la construction d’un pont sur le fleuve Ntem qui va relier le Cameroun à la Guinée Equatoriale. « Une fois construit, cet ouvrage va désenclaver certaines localités, mais aussi améliorer les échanges commerciaux entre les deux pays signataires et tous les pays de la sous-région dans son ensemble», a expliqué Baltazar Engonga Edjo’o.