Sidebar

Compétitivité de l’économie camerounaise: Le gouvernement révise sa stratégie

Economy
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Le Directeur Général de l’Economie et de la Programmation des Investissements Publics, Isaac TAMBA a présidé le 24 octobre 2019 à Yaoundé, l’Atelier d’examen de la stratégie nationale de la compétitivité de l’économie camerounaise. L’objectif recherché est d’assurer la cohérence et la pertinence des initiatives en cours, en relation avec la marche du Cameroun vers son émergence.

La stratégie en gestation tient compte de l’évolution du contexte économique national et international marqué non seulement par la perspective de la ratification de l’Accord de zone de libre-échange continentale africaine et la mise en œuvre de l’Accord de Partenariat Economique avec l’Union européenne (UE), mais aussi par la redynamisation en cours du Comité de Compétitivité, l’élaboration en cours de la deuxième phase de la Vision et la mise en œuvre du Programme Economique et Financier conclu avec le FMI.

L’Atelier de Yaoundé a permis de partager, avec certains acteurs des secteurs public et privé, les objectifs poursuivis par cette stratégie au cours la période 2020-2030 et de requérir les contributions desdits acteurs sur les principaux axes stratégiques dans le but d’enrichir ledit document.

Notons que le gouvernement a adopté en 2010, avec l’appui de l’Union européenne, sa stratégie nationale de renforcement de la compétitivité de l’économie. Cependant, depuis la mise en œuvre de cette stratégie, l’on a constaté une productivité des facteurs relativement faible, des coûts de transaction relativement élevés, un faible niveau d’industrialisation et de technologie, des coûts relativement élevés d’approvisionnement en intrants et une faible culture des entreprises en matière de normes et de qualité. C’est dans l’optique de lever ces obstacles qui obèrent la compétitivité de l’économie nationale et la transformation structurelle de l’économie camerounaise, que le gouvernement s’est engagé à actualiser la stratégie de renforcement de la compétitivité de l’économie du pays.