Sidebar

Lutte contre la COVID-19 :L’Union Européenne octroie 06 milliards de FCFA au Cameroun

Coopération
Typographie
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Defaut Helvetica Segoe Georgia Times

La signature du décaissement anticipé de la tranche fixe de l’exercice 2020 de l’appui budgétaire y relatif a eu lieu ce mardi 07 juillet 2020 à Yaoundé entre le Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Alamine OUSMANE MEY, par ailleurs Ordonnateur National du FED, et l’Ambassadeur, Chef de Délégation de l’UE au Cameroun, Hans-Peter-SCHADEK.

09 millions d’euros soit environ 06 milliards de FCFA, c’est le montant du décaissement de la tranche fixe de l’exercice 2020 de l’appui budgétaire de l’Union européenne en faveur du Cameroun dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19. Initialement prévues pour être décaissées en fin 2020, ces ressources, dont le processus de décaissement vient d’être enclenché, seront affectées de façon rapide à la mise en œuvre de la stratégie nationale de riposte contre la Covid-19. « Cette anticipation se justifie par l’urgence d’agir qu’impose la pandémie », a déclaré Hans-Peter SCHADEK. La partie européenne rassure sur la flexibilité devant entourer le décaissement desdites ressources.

Pour le Chef de Délégation de l’UE au Cameroun, cet appui budgétaire (sous forme de don) constitue une réponse plus large, articulée autour du soutien aux entreprises privées touchées par la crise sanitaire, l’appui à la société civile dans la sensibilisation des populations sur la Covid-19 ainsi que l’achat des équipements médicaux. Il vise donc à soutenir les efforts du gouvernement dans la mise en œuvre de sa stratégie de riposte contre la pandémie. En se félicitant pour ce nouveau concours financier de l’UE en faveur du Cameroun, Alamine OUSMANE MEY s’est réjoui de la bonne collaboration avec les autorités européennes ayant débouché sur l’anticipation du décaissement de la tranche fixe de l’appui budgétaire 2020. Pour le Minepat, « cette anticipation, à laquelle se greffe de manière vertueuse la levée des conditionnalités préalablement établies, traduit la volonté marquée de l’UE d’accompagner très rapidement le Cameroun dans la mise en œuvre de sa riposte contre la Covid-19 ».

Il est à souligner que la signature du décaissement anticipé de l’appui budgétaire 2020 a été suivie des discussions bilatérales relatives à l’étude d’Impact Fiscal Net (IFN) lié à l’Accord de partenariat économique Cameroun-UE. Au cours des échanges, les parties ont convenu de la nécessité d’actualiser l’étude relative à l’IFN, pour tenir compte de l’environnement économique et sanitaire actuel.