Sidebar

Développement local : L’Etat signe le tout premier Contrat –Plan avec la Commune de Lagdo

Planification
Typographie
  • Plus petit Petit Moyen Grand Plus grand
  • Defaut Helvetica Segoe Georgia Times

La cérémonie de signature a eu lieu le jeudi 26 mars 2020 à Lagdo, région du Nord, entre le Préfet du Département de la Benoué, Oumarou Haman Wabi et le tout nouveau Maire de la Commune de Lagdo, Luc Kaga, en présence du Directeur Général de la Planification et de l'Aménagement du Territoire, Janvier Oum Eloma, représentant du Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire.

A travers ce nouvel outil de planification et de programmation locale, l'Etat s'engage, conformément à la convention de financement dudit Contrat- Plan signée en juin 2019, à mettre à la disposition de la Commune de Lagdo sur une période de trois ans, la somme de 4,8 milliards de FCFA pour le financement de deux importants projets, à savoir l'extension du réseau électrique dans 16 localités de la Commune et l'aménagement de la voirie urbaine de Lagdo.

Selon le Directeur Général de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, la signature de ce Contrat témoigne du franchissement d’un pas important dans le processus de décentralisation dans notre pays. Conformément à l’article 10 de la loi N° 2019/024 du 24 décembre 2019 portant code général des Collectivités Territoriales Décentralisées (CDT), Janvier Oum Eloma pense que la planification locale s’impose désormais comme un processus d’amélioration de la gouvernance par l’implication effective des populations dans la définition des besoins et la prise de décision, en vue d’une meilleure programmation des investissements.

En rappel, le Contrat-Plan est un cadre de collaboration par lequel l'État et les Collectivités Territoriales Décentralisées s'engagent conjointement sur la programmation et le financement des opérations d'investissement public inscrites dans le Plan Communal de Développement. Ce nouvel outil d'accélération de la décentralisation, va au-delà du transfert des compétences et des ressources, avec pour objectif global d'offrir aux CTD, la possibilité de disposer d'un guichet additionnel de financement des investissements susceptibles de créer la richesse et les emplois au niveau local.